Pourquoi construire en bois ?

Toujours utilisé dans la construction, le bois s'impose depuis quelques années comme le fer de lance des matériaux renouvelables et biosourcés. Ses usages se diversifient et tous les types de bâtiments peuvent désormais être réalisés avec du bois.

Titre
Des atouts intrinsèques

Corps

De considérables atouts techniques font du bois le matériau privilégié des constructions innovantes et responsables : isolations thermiques et acoustiques, résistance sismique, solide, léger, recyclable... La liste est longue.

 

Avant tout, le bois est issu d'une ressource propre et renouvelable. Depuis des millions d’années, les arbres participent au stockage du carbone et préservent ainsi l’environnement. Même en prenant en compte toute l’activité industrielle pour transformer le bois, il émet toujours moins de gaz à effet de serre qu’il n’en stocke. Ainsi, construire en bois issu de forêt gérées durablement plutôt qu’en béton réduit au moins de moitié les émissions de gaz à effet de serre du chantier (Source : carbone4.com). Et aujourd’hui, des labels comme PEFC et FSC permettent de certifier que le bois provient de forêts gérées durablement et non de la déforestation.

 

Côté construction, les parois en bois sont perspirantes, étanches et hygrométriques. Les innovations en isolation confèrent aux constructions bois des performances thermiques remarquables. Sur le plan acoustique, le bois atténue les échos, créant des ambiances feutrées très appréciées. Souple et léger, le bois résiste mieux que la plupart des matériaux aux secousses sismiques. Il est également anisotrope ; autrement dit, il n’a pas les mêmes caractéristiques mécaniques et physiques selon la direction de ses fibres.

Photo : ©Tardio Mirco - Bâtiment modulaire et itinérant
Visuel
Titre
jusqu’à 60%

Sous-titre
de réduction d'émission de gaz à effet de serre avec la construction bois

Corps

source : carbone4.com

Titre
Des chantiers simplifiés

Corps

Les chantiers bois présentent des bénéfices indéniables : pas d’apport d’eau sur site, ni temps de séchage après montage. Modulable à l’infini et facile à transporter, le bois permet la préfabrication de pièces et de réduire ainsi considérablement la construction sur site. Facile à réutiliser ou recycler, ce matériau contribue à l’économie circulaire : les déchets bois des chantiers du bâtiment (construction, rénovation, démolition) présentent un taux de recyclage et de valorisation énergétique qui atteint 75 % (source : Alliance Nationale Bois Construction Rénovation).

 

Traditionnels ou modernes : le bois autorise tous les styles architecturaux car il se mixe facilement à beaucoup d’autres matières comme la pierre, le verre, le métal, le carrelage, l’enduit ou même le béton. Les édifications en bois sont de plus en plus compétitives avec la massification de la demande. Utiliser du bois n’est pas forcément plus cher, et avec la raréfaction des matériaux traditionnels (sable, etc.) et le renforcement de la réglementation en matière environnementale (Stratégie Nationale Bas Carbone, Accords de Paris, etc.), le bois va bientôt s'imposer comme le matériau incontournable de la construction.

 

Sur le marché de l’immobilier, les acheteurs analysent désormais les dépenses énergétiques, le respect de l’environnement et le bien-être. Des critères qui avantagent considérablement les bâtisses en bois face aux constructions traditionnelles (pierre, béton). Et tant qu’un bâtiment en bois est érigé selon des techniques courantes, il s’assure au même prix qu’un ouvrage en pierre ou béton.

 

NB : Le bois est un matériau réputé fiable dans sa résistance au feu.

 

Photo : ©Juan Sepulveda photographie - Centre de loisirs Jacques Chirac
Galerie d'images